французский язык

Французский язык. Французский по скайпу. Разговорник. Переводчик. La déclinaison en russe

La déclinaison en russe

Автор: Natalia, 26 Дек 2014, Рубрика: Разное

Constitution des formes déclinées

Chaque forme déclinée est marquée par une terminaison qui indique le cas en même temps que le nombre (singulier ou pluriel) et éventuellement le genre.

La partie du mot à laquelle est appliquée la terminaison est le thème. (Ex.: пуст-ой, vide)

Le premier phonème d’une terminaison est la base désinentielle. C’est régulièrement une voyelle. (Ex.: /о/ dans la terminaison -ой)

Une terminaison peut être nulle ( syllabe vide ) : le mot ne comporte alors que le thème. (Ex.: пуст, vide)

Variations régulières affectant le thème

Dans la déclinaison, le thème n’est pas toujours stricte­ment invariable. Il peut subir deux sortes de modifications:

  • des adaptations liées aux changements de terminaisons, en raison des propriétés diverses des bases désinentielles;
  • des modifications phonétiques résultant de la variation de l’accentuation du mot dans la déclinaison.

Voyelles instables

Quand un thème finit par une séquence de plusieurs con­sonnes, si la terminaison est nulle, une voyelle est souvent insérée avant la dernière consonne du thème. Cette voyelle instable disparaît lorsque la terminaison nulle est remplacée par une terminaison pleine si on passe à un autre cas.

Par exemple, le mot окно (une fenêtre) a une terminaison nulle au génitif pluriel. Le thème окн- devient окон par l’in­sertion d’un /o/. De même, dans le mot кресло (un fauteuil), le thème кресл- devient кресел par l’insertion d’un /e/; et comme la voyelle /е/ détermine régulièrement une palatalisa­tion de toute consonne dure qui la précède, la consonne /с1/ dure est remplacée par la consonne mouillée /с2/.

 La variation d’accentuation et ses conséquences: remplacement de / ë / par / e /

L’accentuation d’un substantif peut varier quand il change de forme. Or on sait que les voyelles peuvent subir des alté­rations quand elles se trouvent en position atone. En particu­lier, en syllabe mouillée atone la voyelle /ё/ se trouve prati­quement remplacée par la voyelle /е/ qui elle-même tend à se prononcer comme [i].

Ex.: слёзы (les larmes) / в слезах (en larmes)

Un changement analogue a lieu après les consonnes chuintantes ou après / ц / en position atone.

Il existe

  • trois modèles normaux d’accentuation variable pour les sub­stantifs masculins et deux pour les neutres dans la première déclinaison,
  • quatre modèles d’accentuation variable pour les substantifs de la deuxième déclinaison
  • et un seul modèle pour la troisième déclinaison.

Les mots dont l’accentuation s’écarte de ces modèles sont à considérer comme des mots d’accentuation anormale.

Рейтинг 4,8 на основе 18 голосов

Ваш отзыв