французский язык

Французский язык. Французский по скайпу. Разговорник. Переводчик. L’écriture et la prononciation du russe

L’écriture et la prononciation du russe

Автор: Natalia, 27 Ноя 2013, Рубрика: Интересное и полезное

L’écriture  et la prononciation du russe Русское письмо и произношение

Beaucoup de lettres russes diffèrent des lettres françaises par leur forme.

La différence est quelquefois petite, mais les détails ont leur impor­tance: il faudra apprendre à écrire comme écrivent les Russes, et s’astreindre à bien écrire, de façon exacte et, si possible, élégante. Il  est vivement conseillé d’apprendre à écrire au fur et à mesure qu’on ap­prend à lire.

Les mots russes ne sont pas constitués de sons français. Les Russes ont leur système sonore (système phonologique) qui est en partie dif­férent du celui français. L’organisation même du système phonologique russe (par exemple, le rapport entre les voyelles et les consonnes, ou les rapports des di­verses sortes de consonnes entre elles) diffère considérablement de l’organisation du système phonologique français. Il faut en avoir une idée claire pour apprendre à bien prononcer, pour comprendre la grammaire, et pour savoir écrire.

Alphabet russe

Le fonctionnement de l’alphabet russe et ses rapports avec le sys­tème phonologique.

Dans l’écriture russe, ce ne sont pas les lettres elles-mêmes qui pré­sentent la principale difficulté; c’est le mode d’emploi de l’alphabet qui, sans être très compliqué, est cependant profondément différent de ce que nous connaissons dans les langues occidentales. Le principe de l’écriture est une représentation syllabique de la suite des sons, c’est-à-dire qu’en général une lettre ne peut pas être lue isolément en dehors de la syllabe dont elle fait partie. Le système phonologique russe com­porte une très grande variété de consonnes et un très petit nombre de voyelles.

L’écriture syllabique: principe général.

En français, la lettre g peut représenter deux unités sonores diffé­rentes ou phonèmes: par exemple, dans les mots « les gants » et « les gens ».

Pour distinguer les deux valeurs différentes que peut avoir la lettre g, une même voyelle prononcée après cette consonne ambiguë s’écrit de deux manières différentes: an et en.

On ne peut pas lire la lettre g sans tenir compte de la façon dont est écrite la voyelle qui complète la syllabe. Il faut considérer la syllabe entière. C’est un procédé d’écriture syllabique.

En français, ce procédé est exceptionnel.

En russe, au contraire, l’écriture est fondée entièrement sur ce prin­cipe: presque toutes les lettres désignant des consonnes peuvent représenter chacune deux phonèmes différents; en revanche, chaque voyelle s’écrit régulièrement de deux façons, comme an et en du fran­çais.

Il y a donc deux séries de lettres pour écrire les voyelles.

Рейтинг 4,8 на основе 9 голосов

Ваш отзыв